La Brown Lady

La Brown Lady est une des histoires de fantômes les plus connus, et aussi les plus crédibles au monde.

Ce fantôme de jeune femme fut aperçu à plusieurs reprises à l’hôtel Raynham Hall (Norfolk, Angleterre). Raynham Hall est une batisse datant du 17ème siècle, et qui appartient depuis toujours à la famille Townsend.

La première apparition de la Brown Lady date de 1835.
Elle fut aperçue par le colonel Loftus qui était venu passer Noël au manoir sur l’invitation du propriétaire Lord Charles Townsend.
Il raconta avoir aperçu une forme blanchâtre vaporeuse alors qu’il déambulait dans les couloirs en pleine nuit. Mais alors qu’il tentait de s’approcher pour tenter de mieux la voir, celle-ci disparu…
Une semaine après cette première apparition, alors qu’il se promenait dans les couloirs avec son ami Hawkins, il recroise le fantôme. Il le décrira alors comme une jeune femme noble portant une robe de satin marron. Son visage semblait luire, ce qui faisait ressortir ses orbites noires.
Suivant les instructions des deux témoins, un peintre fit un portrait du fantôme qui fut accroché dans la chambre que la jeune femme semablait fréquenter.

Quelques années plus tard, c’est le capitaine Frederick Marryat qui aperçu la Brown Lady. Il demanda à coucher dans la chambre hantée, mais sans succès.
Après une discussion au salon, il décida de monter se coucher, accompagné de deux amis. C’est à ce moment là, que dans les couloirs, ils croisèrent une forme blanche ressemblant pour beaucoup au portrait peint dans la chambre. Ils racontèrent plus tard, qu’ils se cachèrent de l’apparition car celle-ci était effrayante, surtout avec son regard qui les fixait d’une manière si diabolique qu’ils en furent terrorisés.
Portant une arme à son côté, Marryat tire en direction du fantôme, mais la balle passe au travers. Elle sera retrouvée un peu plus tard dans une porte qui se situait derrière l’apparition.

Après ces nombreuses apparitions, le manoir commence à avoir la réputation d’être hanté. Mais ce n’est que le 19 Septembre 1936 vers 16 h, qu’il va réellement entré dans les annales du paranormal. Ce jour là, deux photographes de grande réputation, Captain Provand et son assistant Indre Shira, sont en train de prendre des clichés du vieux hall historique de Raynham pour le magazine Country Life, quand tout à coup Shira voit une forme brumeuse sur les escaliers.
Il crie à Provand qu’il y a quelque chose sur l’escalier, et lui demande s’il est prêt à prendre une photo. Provand répond oui et enlève le cache de l’objectif, tandis que Shira presse le déclencheur pour le flash. La forme disparaît quelques secondes après.
Après des explications à l’égard de Provand, les deux reporters font mander un le chimiste Benjamin Jones pour assister en tant que témoin au développement de la photo.
Trois témoins assistent donc au développement, qui révèle la fameuse image. La photo est publié en décembre dans le magazine Country Life, avec un récit détaillé racontant les circonstances dans lesquelles fut prise le cliché.

Beaucoup d’experts ont tenu à vérifier la photo, en cherchant notamment une double-exposition, ou bien divers montages, mais sans succès. La photo fut acceptée comme un fait.
Quelques détracteurs avancèrent que Shira aurait pu répandre de la graisse sur l’objectif ou bouger devant la caméra, mais ces rumeurs ne firent pas long feu.

Depuis le cliché demeure l’un de plus importants de toutes les photos de fantômes.

L’origine du fantôme :
Si il s’agit bien d’un fantôme, il reste difficile de déterminer son origine. Beaucoup pensent à Lady Dorothy Walpole, qui vécut à Raynham Hall.
“Son père refusa qu’elle se marie avec le Second Viscount Townshend, son premier amour.
Plus tard, à la mort de la première femme de Townshend, Lord Townsend épousa Dorothy. Cependant dans le même temps Dorothy était devenue la maîtresse de Lord Wharton. En apprenant la conduite passée de sa nouvelle femme, il ordonna qu’elle soit enfermée dans ses appartements à Raynham Hall. Elle mourut à l’âge de 40 ans, le 29 Mars 1726. Sa mort fut officiellement causée par la variole, mais nombreux pensent qu’elle mourut lorsqu’on lui brisa le coeur ou lorsqu’on lui brisa la nuque après l’avoir poussée en bas du grand escalier. ”

On pense que son fantôme parcours toujours les escaliers à la recherche de ses cinq enfants qui lui furent aussi retirés par son mari après qu’il apprit son histoire. La « Brown Lady » n’a pas été revue depuis 1936. Sa photo sera reprise par de nombreux autres magazines et ouvrages divers. Elle est aujourd’hui considérée comme la photographie de fantôme la plus fiable dans le monde.

ladamebrune.jpg

Sources:

-textes:

http://lesurnaturel666.skyrock.com

-images:

http://



Laisser un commentaire

samikk |
KERAI BOUDJEMAA |
2011 - Année Internationale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SCIENCE FOR FUN
| jerseys123
| MARS SCOOP : Incroyables dé...