La maison aux visages

Voici l’incroyable histoire de Bélmez de la Moradela, une petite ville d’Espagne de Jaén en Andalousie.

Le 23 août 1971, Maria Pereira est dans la cuisine de sa maison située au 5 de la rue Rodriguez Acosta et ce qu’elle va voir ce jour-là va changer sa vie.

Sur le sol de sa cuisine, Mme Pereira distingue d’étranges tâches qui forment des visages. A l’aide de nombreux détergents Maria enlève les tâches, les tâches disparaissent mais réapparaissent inexorablement en divers endroits, dessinant sur le sol de sa cuisine des visages.

lamaisonauxvisages.jpg

Des visages sur le sol

Madame Pereira est désemparée, son fils détruit le sol et le refait, mais sur le béton les visages d’une précision étonnante réapparaissent en prennant des expressions différentes.

Le petit village de Bélmez de la Moraleda et l’Espagne toute entière sont sous le choc, la légende des visages de Bélmez est née.

Des scientifiques convoqués par le gouverneur de la province, investissent la petite maison du 5 de la rue Rodriguez Acosta pour comprendre et donner une explication rationnelle à cet incroyable phénomène.

Le sol de la cuisine est refait, la maison est fermée, les portes et les fenêtres fermées sous scellé durant trois mois. On réalise des photos infrarouges, des analyses audio, des rayons X, on ne trouve aucune supercherie.

Deux para-psychologues font des tests acoustiques et perçoivent des cris, des plaintes, des lamentations. Selon les déclarations de Maria, on pense que les visages essaieraient de rentrer en contact avec Maria Pereira.

Les expressions des visages semblent liés aux sentiments de Maria. Un phénomène appelé « télé-plastie ».

lamaisonauxvisages2.jpg

Les visages ont différentes expressions qui sont liés aux sentiments de Maria

A la ré-ouverture de la pièce les scientifiques constatent l’immaginable, sur le sol de la cuisine 17 nouveaux visages sont apparus.

Les scientifiques n’ont aucune explication, les visages se sont crés à l’intérieur du ciment et sont apparus au-dessus, ils décident alors de creuser le sol de la maison.

On creuse jusqu’à 2,80 mètres de profondeur et là on y fait une incroyable découverte: sous la maison repose un ancien cimetière du XVIII ème siècle !!!

Des ossements d’adolescents torturés et décaptés datant du XIIIème siècle sont exhumés (il n’y a aucune précision sur la cause de leur mort).

Les Pereira quittent alors la maison envahie par les curieux.

L’appariton de plus de trois mille visages sera comptabilisée durant 35 ans.

Après la mort de madame Pereira en 2004 à l’âge de 85 ans, la maison sera mise en vente, mais ne trouvera aucun acquéreur.

La famille Pereira m’a jamais tiré aucun profit de cette histoire. A ce jour il n’y a aucune explication rationnelle aux visages de Bélmez, après de nombreuses études on ne sait toujours pas s’il s’agit ou non d’une supercherie.

Si Maria Pereira en était l’instigatrice, le secret est parti avec elle à jamais.

Sources:

-textes:

             http://www.mystere-tv.com/

-images:

             http://www.madmoizelle.com/

             http://paranormal025.skyrock.com/



Laisser un commentaire

samikk |
KERAI BOUDJEMAA |
2011 - Année Internationale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SCIENCE FOR FUN
| jerseys123
| MARS SCOOP : Incroyables dé...